UA-62488107-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Famille

  • Mon enfant sur internet

    Je ne saurais que trop recommander aux parents et aux éducateurs cet ouvrage disponible en format électronique et en format papier, qui donne des conseils très pertinents et expérimentés sur les sujets suivants :

    - Accompagner et protéger mon enfant sur internet

    - La relation aux écrans

     - Les smartphones

    - Les filtres parentaux

    - 7 réseaux sociaux décryptés.

    l'ouvrage est publié par les Editions Blanche de Peuterey.

    enfant_internet300.jpgbonne lecture !

  • Noël et la famille

    Noël est la fête des affections familiales ; auprès de l’Enfant Jésus venu comme frère, il est un retour à notre naissance même et, par un itinéraire intérieur, aux racines primordiales de notre existence, entourée des chères figures de nos parents, de nos familles et de nos compatriotes. C’est pourquoi Noël est une invitation à penser à notre naissance, dans le caractère concret des circonstances particulières à chacun.

    Saint Jean-Paul II, Discours au Sacré Collège, 22 décembre 1978, n° 1.

  • La foi en famille

     

    Il importe d’encourager les membres de la famille à la pratique des sacrements et à l’habitude de la prière quotidienne personnelle afin que chacun puisse tirer de la rencontre avec Dieu tant la lumière intérieure pour mieux comprendre que la force spirituelle pour traduire avec cohérence dans la vie le dessein de Dieu sur la famille. 

    Jean-Paul II, Discours aux évêques de la Ligurie, 8 janvier 1982.

  • La famille nombreuse

    Une dame Ruet, d’Ouroux, dans le Rhône, qui avait déjà une nombreuse progéniture, allait être mère encore une fois. Elle vint chercher courage près du saint d’Ars. Elle n’attendit pas longtemps, car M. Vianney l’appela du milieu de la foule. « Vous êtes bien triste, mon enfant, lui dit-il, quand elle fut agenouillée au confessionnal. – Oh ! je suis si âgée, mon Père ! – Consolez-vous, mon enfant… Si vous saviez celles qui sont en enfer, pour n’avoir pas donné au monde les enfants qu’elles devaient lui donner.

    Fr. Trochu, Le Curé d’Ars Saint Jean-Maris-Baptiste Vianney (1786-1859), Lyon-Paris, Emmanuel Vitte, 1929, p. 369.

  • 15 janvier : maternité divine de Marie

    4a1978982e1d926ceb579a6527aff40f.jpgDieu le Saint-Esprit étant stérile en Dieu, c'est-à-dire ne produisant pas d'autre Personne divine, est devenu fécond par Marie qu'Il a épousée. C'est avec Elle et en Elle et d'elle qu'Il a produit son chef-d'œuvre, qui est un Dieu fait homme, et qu'Il produit tous les jours jusqu'à la fin du monde les prédestinés et les membres du corps de ce chef adorable : c'est pourquoi plus Il trouve Marie, sa chère et indissoluble Épouse, dans une âme, plus Il devient opérant et puissant pour produire Jésus-Christ en cette âme et cette âme en Jésus-Christ.

    Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge, 20.

     

     

  • 30 decembre : dimanche de la Sainte Famille

    Les époux sont appelés à sanctifier leur union et à se sanctifier dans cette union. C’est pourquoi ils commettraient une grave erreur s’ils édifiaient leur conduite spirituelle en m8a4cb8d217cadbb10b875861f78173d2.jpgarge de leur foyer, ou en lui tournant le dos. La vie familiale, les relations conjugales, le soin et l’éducation des enfants, l’effort pour maintenir, assurer et améliorer la situation financière de sa famille, les rapports avec les autres personnes qui constituent la communauté sociale, tout cela correspond à des situations courantes auxquelles les époux chrétiens doivent donner un caractère surnaturel.

    Saint Josémaria, Quand le Christ passe, n° 23.

     

     

  • 14 juillet : la dignite de la femme

    db1d6a36d9f261bfa52f4d66bdacc9fa.jpegIl y aura certainement toujours beaucoup de femmes qui n'auront d'autre occupation que de gouverner leur foyer. Et je vous assure que c'est une grande occupation, qui en vaut la peine. À travers cette profession — car c'en est une, véritable et noble — les femmes exercent une influence positive non seulement au sein de leur famille, mais sur une multitude d'amis et connaissances, sur des personnes avec qui elles entrent en relation d'une façon ou d'une autre, et elles accomplissent ainsi une tâche bien plus vaste parfois que celle que l'on peut réaliser dans d'autres professions. Sans parler de ces femmes qui mettent leur expérience et leur science du foyer au service de centaines de personnes, dans des centres destinés à la formation de la femme, comme ceux que dirigent mes filles de l'Opus Dei, dans tous les pays du monde. Elles se transforment alors en professeurs du foyer, dont l'efficacité éducatrice est supérieure, dirais-je, à celle de bien des professeurs d'Université.

    Saint Josémaria, Entretiens, n° 88.

     

  • 21 juin Simone Veil : un etre vivant des la conception

    d00e17d5ece91080b0f9f5f78b594e1c.jpgSimone Veil rappelle qu'une clause de conscience figure dans la loi Veil. "C'est une question éthique et pas seulement un geste médical", explique-t-elle. "La seule chose que j'avais négociée avec l'Eglise était de ne pas contraindre les médecins. C'est un point à maintenir, car on ne peut obliger personne à aller contre ses convictions. Il est de plus en plus évident scientifiquement que, dès la conception, il s'agit d'un être vivant", conclut-elle.

     Nouvelle donnée sur genethique.org

     

  • 7 juin : Un exemple d'amour entre epoux

    Smedium_WinstonetLadyChurchill.jpgur d'innombrables photos qui marquent les grandes occasions de l'histoire du vingtième siècle, Sir Wiston Churchill est en compagnie de Lady Churchill. Souriante, attrayante, toujours un peu à l'arrière-plan, ses yeux sont invariablement posés sur son mari.

    Norman Mac Gowan, My years with Churchill, Londres, 958, p. 35.



  • 24 mars : la famille

     

    medium_famillenombreuse.jpg<em>Ne vous y trompez pas</em>, mes frères : ceux qui corrompent les familles <em>n'hériteront pas le royaume de Dieu</em>. Si ceux qui agissaient ainsi selon la chair ont été mis à mort, combien plus celui qui corromprait par une mauvaise doctrine la foi de Dieu, pour laquelle Jésus Christ a été crucifié ! Celui qui s'est ainsi souillé ira au feu qui ne s'éteint pas, et pareillement celui qui l'écoute. Si le Seigneur a reçu une onction sur la tête, c'est afin de répandre sur son Église un souffle d'incorruptibilité. Ne vous laissez donc pas imprégner par la doctrine du prince de ce monde, avec son odeur infecte ; qu'il ne vous entraîne pas, comme ses captifs, loin de la vie qui vous est offerte. Pourquoi ne pas devenir tous des sages, en accueillant la connaissance de Dieu, c'est-à-dire Jésus-Christ ? Pourquoi nous perdre follement, en méconnaissant le don que le Seigneur nous a vraiment envoyé ? Mon esprit est livré à la croix, qui est <em>scandale</em> pour les incroyants, mais pour nous salut et vie éternelle.

    Saint Ignace d'Antioche, <em>Lettre aux Éphésiens</em>.