UA-62488107-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pitié

  • 21 fevrier :

    bf801ce1de38d62308f5002b37aee1c4.jpg   Le bien de la pitié est plus utile à celui qui la pratique qu'à celui qui en bénéficie. Car celui qui la pratique en retire un profit spirituel, tandis que celui qui en bénéficie n'en retire qu'un profit matériel.

     

                        Saint Thomas d'Aquin, Commentaire sur la Deuxième épître aux Corinthiens, ad. 8, 10.