UA-62488107-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Église catholique

  • Saint de l'ordinaire

    Josémaria, le saint de l'ordinaire. Un homme vaillant en quête de Dieu.

    Publié par les Editions Le Laurier.

    Traduction française du livre de la journaliste Pilar Urbano. 

    Connaître la façon dont l'Opus Dei est né, le sens de la vie chez saint Josémaria, sa vision nuptiale de la mort, son approche du temps, l'immense respect dont il entourait chaque âme, son sens de l'humour, son amour de l'Eglise, oeuvrera pour le ressourcement de al vie chrétienne en nous. elle s'en trouvera revigorée dans chacune des manifestations de leur vie familiale, professionnelle, sociale et religieuse.

    Le "saint de la vie ordinaire" est une expression employée par saint Jean-Paul II dans son homélie pour la canonisation du fondateur de l'Opus Dei.

  • Nouveau Manuel

    IMG_20161022_144332.jpgLes communautés hiérarchiques de l'Eglise catholique

    par Dominique Le Tourneau

    Wilson & Lafleur, Montréal.

    Cet ouvrage présente les différentes communautés hiérarchiques majeurs de l'Eglise, à savoir les diocèses et les communautés hiérarchiques mineures, que sont notamment les paroisses. il traite aussi de ceux qui les ont en charge et de leur fonctionnement: évêques diocésains et autres prélats, avec leurs devoirs et leurs droits, les vicaires généraux et épiscopaux, la curie diocésaine, le synode diocésain, les organes collégiaux de gouvernement; l'organisation supra-diocésaine constituée par les provinces et les régions apostoliques, le métropolitain, les conciles particuliers; les conférences des évêques; les curés, vicaires paroissiaux, et els conseils paroissiaux; une place importante est accordée au droit des Eglises catholiques orientales. des sujets peu souvent abordés font l'objet d'un développement particulier, comme les archives ecclésiastiques ou la question de la demande de radiation des registres de catholicité.

    Distributeur en Europe : Editions Le Laurier.

     

  • L'Eglise et la vérité

    Il n’est pas difficile de croire une fois que l’Église a parlé. La vraie difficulté, c’est lorsqu’une foule de petits papes, souvent des laïcs, se mettent à prêcher le contraire de ce que disent les évêques et les prêtres, présentent leurs opinions personnelles comme articles de foi, font peur aux gens sincères mais à l’esprit tout simple, et repoussent ceux qui cherchent.

    J. Newman, The Letters and Diaries of John Henry Newman, edited at the Birmingham Oratory by Charles Stephan Dessain, Clarendon Press, Oxford, vol. XXIII, 272, 19.

  • Les attaques contre l'Eglise et Marie

    En mai 1862, Don Bosco eut un de ses songes prophétiques. Soucieux de la persévérance des adolescents de ses oratoires et collèges, il vit sur une mer déchaînée une flottille de petites embarcations qui risquaient de sombrer. Le navire pontifical sur lequel se tenait le Pape risquait lui-même d'être englouti. Mais voici que surgirent de la mer deux colonnes : sur l'une se dressait l'Hostie sainte, sur l'autre l'effigie de l'Immaculée. Alors le vaisseau pontifical s'amarra aux deux colonnes, la poupe à l'une, la proue à l'autre. Aussitôt, la tempête s'apaisa et toutes les petites embarcations vinrent s'abriter auprès du vaisseau pontifical.


    Abbé Paulet, dans Terre et Foi.

  • Prière pour le successeur de Benoît XVI

    Prière pour le successeur de Benoît XVI

     

    Pasteur éternel, notre Dieu,

    Toi qui gouvernes ton Église et la protèges toujours,

    Donne-lui, nous t’en prions, le Pasteur qu’elle attend :

    Un homme qui ait l’Esprit de l’Évangile

    Et nous guide selon ta volonté.

    Qu’il soit le roc où s’appuiera ton peuple

    et la source où tes enfants s’imprègneront de l’Évangile.

    Que notre Église ait la joie d’avoir un Pape selon ton cœur.

    Toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen.

     

    (prière distribuée à  l’église Saint-Pothin de Lyon)

     
  • La nouvelle évangélisation

    COLLOQUE

    le dimanche 14 octobre 2012  à 15 heures

     

     

    Salle Rossini

    Eglise Notre-Dame de Grâce de Passy

    8bis, Rue de l’Annonciation – Paris 16ème

     

     

    La Nouvelle Evangélisation

     

     

    avec la participation de

     

     

    Père François BROSSIER

    Exégète, Professeur Emérite de l’Institut catholique de Paris

    L’Interprétation de l’Ecriture Sainte dans l’Eglise

    de Pie XII à Benoît XVI

     

     

    Monseigneur Dominique LE TOURNEAU

    Prêtre, Professeur visitant à l’Université de Navarre

    Juge ecclésiastique et Ecrivain

    Evangéliser dans un monde paganisé

     

    Samuel PRUVOT

    Journaliste à « Famille Chrétienne »

    L’annonce de la Parole de Dieu

    dans la nouvelle évangélisation en France

     

    Conférence organisée par l’Association

    « Ecouter avec l’Eglise »

    - treomoric@orange.fr

  • La sortie du purgatoire

     

    Peu de jours après (la sentence de condamnation aux bêtes), pendant que nous étions en prière, je parlai malgré moi tout à coup, je nommai Dinocrate. Je fus stupéfaire de n’avoir pas encore pensé à lui et affligée en me rappelant son malheur. Et je reconnus que j’étais maintenant digne d’intercéder pour lui. Je commençais donc à faire pour lui beaucoup de prières et à pousser des gémissements vers le Seigneur. Pendant la nuit, j’eus une vision : je vis Dinocrate sortant d’un lieu ténébreux, où se tenaient beaucoup d’autres personnes ; son visage était triste, pâle, défiguré par la plaie qu’il avait lorsqu’il mourut. Dinocrate avait été mon frère selon la chair, mort à sept ans d’un cancer à la figure, dans des circonstances qui avaient fait horreur à tout le monde. Entre lui et moi je voyais un grand intervalle, que ni l’un ni l’autre ne pouvions franchir. Dans le lieu où se trouvait Dinocrate, il y avait une piscine pleine d’eau, dont la margelle dépassait la taille d’un enfant. Dinocrate se haussait comme pour y boire, et je m’affligeais en voyant cette piscine pleine d’eau, et cette margelle trop haute pour qu’il y pût atteindre.

    Je m’éveillai, et je compris que mon frère souffrait. Mais j’espérais que ma prière adoucirait sa souffrance, aussi ne cessai-je de prier pour lui chaque jour jusqu’à ce que nous fûmes transférés dans la prison Castrensis ; en effet, nous devions combattre dans les jeux que l’on donnait en l’anniversaire de César Géta (fils de l’empereur Sévère). Pendant ce temps, jour et nuit, je pleurais, je gémissais pour Dinocrate.

    Un jour que nous avions les ceps, voilà ce que je vis : Le lieu que j’avais vu plein de ténèbres était plein de lumière, et Dinocrate bien vêtu, bien soigné, joyeux. La plaie du visage semblait cicatrisée et la margelle de la piscine s’était abaissée, elle lui arrivait à mi-corps ; l’enfant y puisait librement. Sur le rebord de la margelle était un vase rempli d’eau, mais elle ne diminuait pas. Quand il fut désaltéré, il s’éloigna et se mit à jouer, en enfant qu’il était. Alors je m’éveillai et je compris que mon frère avait quitté le lieu de souffrance pour aller dans une demeure de joie.

    Passio Perpetuae, nos 7 et 8 (Passion de sainte Perpétue).

  • La force de la prière

     

    L’intervention humanitaire la plus puissante demeure toujours la prière. Elle constitue une force spirituelle énorme, surtout lorsqu’elle est accompagnée par le sacrifice et la souffrance (…). La prière associée au sacrifice constitue la force la plus puissante de l’histoire humaine.(…) La prière est aussi une arme pour les faibles et pour ceux qui subissent l’injustice. C’est l’arme de la lutte spirituelle que l’Eglise mène dans le monde : elle ne dispose pas d’autres armes.

    Jean–Paul II, Audience générale, 12 janvier 1994.

  • Les hérésies vaincues

     

    À Rome, une Vierge Impératrice ornait l'arc triomphal que le pape Sixte III (432-440) avait fait faire pour la basilique Sainte-Marie-Majeure. En bas de cette mosaïque, il avait fait poser cette inscription : « Vierge Marie, vous avez vaincu toutes les hérésies dans le monde entier. »

    Robert Pannet, Marie dans l'Église et dans le monde, Chambray-lès-Tours, C.L.D., 1987, p. 45.

  • Droits et devoirs fondamentaux des fidèles et des laïcs dans l'Eglise

    Droits et devoirs fondamentaux des fidèles et des laïcs dans l'Eglise

     

    DroitsDevoirsFondamentaux.jpgUn nouveau Manuel de droit canonique, sur un sujet encore peu exploré

    par Mgr Dominique Le Tourneau, publié chez Wilson & Lafleur, Montréal
    distribué en Europe par les Editions Le Laurier
    prix de vente 39 euros

    Le concile Vatican II a innové en reconnaissant des droits et des devoirs fondamentaux des fidèles et des laïcs dans l'Église. Ils ont trouvé leur place dans le droit canonique, tant latin qu'oriental. Ayant une importance d'ordre constitutionnel et commandant de ce fait l'interprétation et l'application de l'ensemble du droit canonique, leur étude s'imposait. C'est cette étude qui est proposée ici pour la première fois de façon approfondie et systématique.