UA-62488107-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Josémaria - Page 3

  • 28 novembre : l'Opus Dei

    ae90dcaab833636fb0e877d16b1992b0.jpgAujourd'hui, 25ème anniversaire de l'érection de l'Opus Dei en prélature personnelle, voici un texte du Serviteur de Dieu Jean-Paul II sur son fondateur :

     

    Saint Josémaria fut un maître dans la pratique de la prière, qu'il considérait comme une « arme » extraordinaire pour racheter le monde. Il recommandait toujours : « D'abord, prière ; ensuite, expiation ; en troisième lieu, et seulement « en troisième lieu », action » (Chemin, n° 82). Ce n'est pas un paradoxe, mais une vérité éternelle : la fécondité de l'apostolat se trouve avant tout dans la prière et dans une vie sacramentelle intense et constante. Ceci est, au fond, le secret de la sainteté et du vrai succès des saints.

    Jean-Paul II, Homélie pour la canonisation de saint Josémaria Escriva, 6 octobre 2002.

     

     

     

     

  • 15 novembre : l'Amour

    81a12835803addba8b7998d5a1c95c37.jpg

    Seigneur, je Te demande un présent : l'Amour..., un Amour qui me purifie - et un autre cadeau encore : que je me connaisse, afin de me remplir d'humilité.

     

    Saint Josémaria, Forge, n° 185.

  • 2 octobre : fondation de l'Opus Dei

    7641b3688bfd08bfae0c0ec7938a52cf.jpgComment l'Opus Dei a-t-il été fondé ? Sans aucun moyen humain. J'avais vingt-six ans, de la bonne humeur et la grâce de Dieu m'accompagnait. L’Œuvre était certes modeste ; ce n’était que l'aspiration d'un jeune prêtre, qui s'efforçait de faire ce que Dieu réclamait de lui.

     

    Saint Josémaria, Entretiens avec Monseigneur Escriva, n° 32. 

  • 26 juin : un chretien coherent

        Aujourd'hui, fête liturgique de saint Josémaria, fondateur de l'Opus Dei:c0f1132576130929c81ef6d0cb5b8b5e.jpg   

        Être un chrétien cohérent. Quimporte que se dressent contre toi le monde entier et toute sa puissance ? Toi…, va de l’avant !

    Répète les paroles du psaume : « Le Seigneur est ma lumière et mon salut, qui craindrais-je ?… Si consistant adversum me castra, non timebit cor meum, même si je me vois entouré d’ennemis, mon cœur ne fléchira pas. »

    Saint Josémaria, Chemin, n° 482.